Organisation

Abrüpt, il ne s’agit pas là simplement d’une exclamation souhaitant une quelconque effervescence sociale, d’un rêve d’avenir, ou de l’écho hurlant notre présent, mais aussi, plus trivialement, d’une agitation éditoriale organisée autour d’une association à but non lucratif, qui tente de servir une certaine idée du désœuvrement : le renversement par le verbe renversé. Tantôt du côté d’une poétique politique, tantôt aux alentours de la théorie critique, notre comité de lecture choisit ses textes lorsque son cœur tape unanimement du poing sur la table.

Quelle graphie pour cette idée ? Abrüpt — la grammaire est un mensonge, et le signe diacritique un cosmétique de la langue à dessein d’inscrire en variations et en erreurs les sonorités d’un même sens. Nous siégeons parmi la langue germanique — malgré notre attachement viscéral aux sonorités francophones — où le tréma est Umlaut : l’Um-Laut, l’autour du son. Par la trace, la transformation sémantique. Par l’écriture, la direction altérée.

Nous errons entre les réseaux, notre situation est Internet, mais notre corporéité reste pour l’instant établie du côté de Zürich, en cette terre helvétique où se promènent les fantômes affranchis de quelques réfugiés de l’histoire. Un peu dada, celui qui sait voir peut tirer son chapeau à la silhouette de Joyce et faire l’honneur du bras au camarade Lénine. Toute terre demeure toutefois une trahison, et seul le déracinement réticulaire entretient les possibles de nos dérives.

Nous nous vouons à la liberté de l’information et révérons ce que la piraterie littéraire corrompt au sein de nos langueurs sociales, mais nous trafiquons encore, contre tout espoir, quelques curiosités, en assurant de justes gains à nos auteurs complices. Nous œuvrons au désœuvrement, et néanmoins il nous arrive de puiser dans un savoir artisanal, de lui offrir une métamorphose numérique, pour composer nos ouvrages, qui composent à leur tour le creuset de nos réflexions. Au travers de leur contingence, nous plaçons notre imaginaire après la monnaie, où l’économie du don avive des mondes nouveaux. Notre dialectique est celle qui confronte le chiffre au chiffre de la loi, auprès de laquelle la négation de la négation se fait foyer de nos valeurs renouvelées. À cette fin, notre politique de partage forme une praxis de nos chimères.